fbpx

L’automne se décharge

Avec l’automne nous entrons dans un nouvel aspect du partage et de la transmission. Alors que l’été était léger et joyeux, l’automne est le moment ou ce qui a été partagé commence à s’intégrer chez vous comme chez l’autre.

Le monde végétal nous montre la voie par les arbres qui laissent tomber les derniers fruits et les dernières graines, mais également leur attention en laissant partir leurs feuilles. Ces dernières viendront recouvrir le sol, le fertilisant et protégeant tant les semences que ses propres racines du froid à venir. Durant ce processus, certaines graines s’envoleront avec le vent ou la pluie et d’autre trouveront un lieu pour grandir près de leurs origines. Certaines décideront de ne pas grandir et de fertiliser le sol alors que d’autres oseront la vie même si le vent, la pluie et le jardinier pourraient être une menace pour eux.

Au travers de cette image, l’automne nous invite à commencer à faire le tri de ce que nous souhaitons grandir dans notre vie et de ce que nous pouvons nous défaire car ce n’est plus bénéfique à notre épanouissement. Cela parle également de se délester de situations ou parfois de personnes qui draine notre énergie (comme les feuilles qui affaiblissent l’arbre). Ici, nous allons observer ce que nous portons pour les autres : leurs soucis, leurs responsabilités, leur travail… Puis nous déciderons ce que nous souhaitons continuer à porter et ce que nous rendons à l’autre. Par exemple les empathes pourraient décider de se mettre un peu plus en priorité en apprenant à dire non à certaines demandes, car aimer c’est également parfois dire « non, c’est à toi de t’aider ».

Comme vous le voyez, l’automne est une saison de tri où vous déciderez ce qui est à conserver et ce qui est à décharger de votre vie. Vous pourriez même étendre ce concept à votre logement en vous délestant d’objets qui ne servent plus ou sont chargés de mémoires lourdes. Ces objets prennent de la place énergétiquement et les donner ou le jeter peut être une façon de se détacher de son passé.

Prêt(e) à trier ? C’est parti avec le PDF à charger

C’est parti 🙂